Art et recyclage : Ouganda ,des déchets plastiques en instruments de musique



Sandra Suubi a trouvé le moyen d’allier art et recyclage en confectionnant des tambours à partir de déchets plastiques. Son activité contribue à réduire la pollution par le plastique en Ouganda.

Les bonnes affaires à saisir 👉http://boutic.evemoney.1tpe.fr
                           

Certains pays africains luttent contre la pollution par le plastique en interdisant son utilisation, sa fabrication et son importation. Ailleurs, de nombreux entrepreneurs se lancent dans le recyclage de cette matière, favorisant la création d’emplois sur le continent. En Ouganda, la musicienne Sandra Suubi (photo) a voulu apporter sa modeste contribution au domaine musical, en transformant les déchets plastiques en cordes pour tambours.

Les bonnes affaires à saisir 👉http://boutic.evemoney.1tpe.fr
La fabrication d’un tambour écologique lui prend environ 7 heures, et elle a recruté quelques personnes pour l’aider dans cette tâche. Elle utilise des anneaux placés aux extrémités d’un seau et du PVC qu’elle noue et relie sur les anneaux.


Sandra Suubi inscrit son style dans l’éco-art, une pratique qui vise à préserver ou à réhabiliter les ressources naturelles à travers l’art. Pour elle, le plastique était le matériau idéal en raison de sa disponibilité abondante dans les décharges.

Les bonnes affaires à saisir 👉http://boutic.evemoney.1tpe.fr 

La chanteuse ougandaise espère également sensibiliser plus de personnes en Ouganda sur les dangers de la pollution plastique.

Source Agence Ecofin



Commentaires